Un forum consacré à tous les styles de musique, venez parler de la musique que vous aimez.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'ultime combat !

Aller en bas 
AuteurMessage
Jeff
Nouveau dans le métier
Nouveau dans le métier
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 32
Localisation : Partout et nulle part à la fois...
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: L'ultime combat !   Dim Oct 15, 2006 8:10 pm

Wii à la Révolution

Prenant un chemin radicalement différent des autres fabricants, Nintendo poursuit la politique instaurée par la DS - sa console à double écran qui fait un tabac à travers le monde (11,46 millions d’unités vendues depuis sa sortie) – en touchant un plus large public. En l’absence de lecteur Blu-Ray ou HD-DVD, la Wii sera également la console la moins onéreuse du marché puisque son prix vient tout juste d’être dévoilée. Inférieur à 250 $ aux Etats-Unis, 25 000 yens (175 €) au Japon, un tarif trois fois moins cher que celui de la PlayStation 3 qui sera vendue, on le rappelle, 499 € et 599 € selon le pack choisi. Un argument supplémentaire pour Nintendo pour se rapprocher davantage de monsieur tout le monde qui n’a pas forcément envie de vider son compte en banque pour passer du bon temps devant son écran. En revanche, il faudra se montrer conciliant avec les graphismes affichés par la Wii, nettement moins impressionnants que ceux qu’on a pu apprécier dans Gears of War ou bien encore Heavenly Sword. La Wii possède une architecture proche de la GameCube tant et si bien que certains titres tels que Metroid Prime 3 : Corruption par exemple semble être identique en tous points aux deux premiers volets. Est-ce un problème pour autant ? Pas le moins du monde le souligne Reggie Fils-Aimé, le nouveau Président de Nintendo of America, au début de la conférence de presse pré-E3. Nintendo mise sur le changement avec la Wii. "Change is good" clame-t-il bien fort. Un changement qui se traduit par une nouvelle façon de concevoir le jeu vidéo.

Après avoir passé plus de 20 ans à jouer avec une manette entre les deux mains, Nintendo chamboule l’industrie en dévoilant une télécommande et un module supplémentaire qui transforme l'accessoire en nunchaku ! Incroyable mais vrai. Playing is believing. Jamais un slogan n’aura été aussi véridique. Il suffit de prendre la zappette dans la main pour comprendre que Nintendo s’acharne avant tout pour nous proposer une maniabilité sans faille. Grâce à la Wiimote, n’importe qui va pouvoir jouer aux jeux vidéo. Du jeune enfant au grand-père de 77 ans en passant par la ménagère de 40 ans, tenir une télécommande dans une main est à la portée de tous. Pour nous le prouver, 27 jeux et démos techniques étaient en libre accès sur le stand de Nintendo qui affichait complet pendant toute la durée du salon. Le second jour, il fallait patienter jusqu'à 4 heures avant de pouvoir accéder à la zone réservée pour la Wii. Du jamais vu ! Pendant ce temps, juste en face, Sony avait bien du mal à convaincre avec ses quelques démos jouables, loin, très loin de ce que nous avait promis le leader du marché...



Playstation3


La force marketing de Sony n’est plus à démontrer. Grand gagnant de l’E3 2005, Sony avait, rappelez-vous, scotcher toute l’industrie en dévoilant pour la première fois sa PlayStation 3 à la surprise générale, qui fut épaulée par des vidéos complètement hallucinantes, tant et si bien que la conférence de presse Microsoft qui a suivi juste après, s’est soldée par un échec cuisant. Cette année, Sony était donc attendu au tournant, étant donné que le constructeur devait enfin dévoiler les premiers jeux jouables de la PlayStation 3, une machine censée être deux fois plus puissante qu’une Xbox 360, si on s’amuse à comparer le nombre de teraflops dans chaque console. Malheureusement, la réalité est tout autre et la déception fut palpable dès lors que Gran Turismo HD fut montré lors de la conférence de presse. Une démonstration beaucoup trop longue et sans grand intérêt si ce n’est de rappeler sans cesse qu’il est le premier jeu en "full HD", soit affichant du 1080p. Le silence de mort qui régnait dans la salle n’était donc que le reflet d'un oratoire qui s’est embourbé dans des tableaux et des chiffres à n’en plus finir, des démos de SingStar et de The Eye of The Judgement (le jeu de plateau à reconnaissance visuelle) qui n’intéressaient,





fini le bluff


Après avoir bluffé le monde entier l'année passée avec des vidéos pleines de promesses mais finalement totalement fausses, Sony a décidé de passer aux aveux cette année et de jouer cartes sur table afin de nous montrer ce qui nous attend vraiment à quelques mois du lancement mondial de la PlayStation 3. Outre un nombre important de révélations en tout genre, la conférence pré-E3 de Sony fut surtout l'occasion de découvrir le design définitif de la manette, voir enfin les premiers jeux jouables et connaître le prix de la machine. Quand les rêves laissent place à la réalité, la déception devient palpable

On peut tromper une fois mille personnes mais pas mille fois une personne". On pourrait résumer la conférence pré-E3 de Sony à cette simple phrase désormais connue de tous. Sony aurait-il pris conscience que le bluff ne fonctionne qu'un temps ? Le constructeur leader du marché se serait-il remis en question ? Faut-il voir en cette conférence une sorte de confession auprès du public ? Peu importe les raisons finalement, c'est le résultat qui prime et Sony semble enfin décidé à jouer la carte de l'honnêté afin de pas perdre davantage en crédibilité. Comme l'année dernière, c'est Kaz Hirai, le Président de Sony Computer Entertainment America, qui a ouvert le bal par les sempiternelles chiffres de la PS2 qui rappellent à quel point Sony a depuis bien longtemps marqué son territoire et conserve ainsi une bonne longueur d'avance sur ses concurrents. Des résultats positifs qui donnent le tournis mais qui soulignent également que la PSP - challenger dans le monde des consoles portables - a réussi à se forger une belle réputation depuis sa récente arrivée. Après un vif rappel de ce qui nous attend prochainement sur la console 16/9 du constructeur par le biais d'une vidéo, on apprend l'arrivée de la gamme Greatest Hits, l'équivalent des Platinium qu'on connaît sur PS2, à savoir des anciens titres réédités à un moindre coût. Une petite mise en bouche qui a permis à Kaz Hirai de changer rapidement de sujet et d'enchaîner directement sur la PlayStation 3, le sujet principal de cette conférence de presse aussi inattendue que surprenante.

Les résolutions de la rentrée en HD :

Trônant depuis le début de l'événement, la PlayStation 3 n'a pas changé et a conservé son design original révélé il y a déjà un an. La question de la manette boomerang traverse alors l'esprit du parterre de journalistes présents sur place qui n'attendent qu'une chose : que Sony dévoile enfin le design définitif de l'accessoire. En attendant le moment venu, Kaz Hirai a tenu à rappeler que la PlayStation 3 sera bien dotée de la technologie CELL et Blu-Ray, positionnant ainsi sa machine sur le marché très concurrentiel de la haute définition, face à une Xbox 360 qui a opté pour l'option HD-DVD. Qu'à cela ne tienne, pour nous convaindre de ce choix, Kaz Hirai cède sa place d'orateur à Phil Harrison, Président de Sony Worldwide Studios, qui a fait appel à Kazunori Yamauchi - l'un des producteurs de la série Gran Turismo - à venir nous dévoiler Gran Turismo HD sur PlayStation 3. Version améliorée de Gran Turismo 4 sur PS2, Gran Turismo HD affiche des graphismes en résolution 1920x1080 assez claquantes, sans non plus atteindre la qualité des vidéos que Sony nous avait laissé entrevoir l'année dernière. Contre toute attente, la présente sera relativement longue, peut-être un peu trop d'ailleurs. Pendant 9 minutes, Yamauchi nous fait découvrir quelques uns des circuits disponibles dans cette démo où l'on peut voir ce désormais célèbre grand canyon aux graphismes photo-réalistes. Malgré toute la bonne volonté du monde, Kazunori n'arrivera pas à étonner davantage la salle, désormais élevé aux images de synthèse, qu'elles soient trompeuses ou pas. Ce n'est donc pas The Eye of Judgement, un jeu de plateau à reconnaissance visuelle qui arrivera à mettre les observateurs en ébullition, loin de là. C'est un peu le revers de la médaille et Sony récolte ce qu'il avait semé il y a un an

La Playstation live :

De retour sur la scène, Kaz Hirai a dévoilé la nouvelle stratégie online de Sony qui a semble-t-il voulu se rapprocher de Microsoft et de son Xbox Live, leader sur ce secteur depuis quelques années déjà. L'apparition de communautés, de services téléchargeables en ligne, d'un système de chat par vidéo, texto ou encore par voie sonore sont autant d'arguments qui prouvent que Sony est prêt à venir empiéter sur les plates-bandes de son voisin. Les possesseurs de PSP pouront à ce propos utiliser le service pour télécharger d'anciens titres PSone qu'ils pourront découvrir ou re-découvrir au format 16/9. Excité comme un gamin en face d'un nouveau jouet, Kaz Hirai s'est fendue d'une petite démonstration du premier Ridge Racer dans une euphorie pas franchement partagée par la salle, plutôt déconvenue face à une annonce qui rappelle étrangement la rétro-compatibilité des anciens jeux des différentes consoles sur Wii. Sony serait-il en panne d'inspiration ? A l'heure de la vérité, le leader des consoles de salon du marché ne fait que reprendre bêtement les idées de ses concurrents, à la surprise générale.

La diffusion d'une série de trailers inédits n'était donc pas de trop pour dynamiser une conférence qui commençait sérieusement à s'éterniser. Parmi la foultitude de titres présentés, on retiendra principalement Lair de Factor-5, Eight Days, un jeu d'action à la troisième personne, développé en internet dans les studios londoniens de Sony. Visiblement très scripté mais ô combien efficace, le jeu a tout de même été reçu avec de grands applaudissements. Resistance : Fall of Man, le premier FPS d'Insomniac Studios a lui aussi marqué des points grâce à une vidéo explosive qui n'était pas sans rappeler Black ou bien encore Killzone. En parlant de FPS, onaurait aimé avoir quelques nouvelles du tant acclamé Killzone sur PS3, présenté l'année dernière. De même MotorStorm était abonné aux absents, deux des plus grands titres de l'E3 2005 qui disparaissent subitement sans laisser de trace. Intriguant. L'annonce de Coded Arms Assault marque le transfuge de la série de la PSP à la PS3 avec toujours Konami derrière le projet. La vidéo de Virtua Tennis 3 a fait aussi une belle prestation et nous a surtout permis de constater que le jeune prodige Raphael Nadal sera présent au casting. Ca promet

Bonne fin de soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maitre-obiwan.spaces.live.com
Notre-Dame
Disque d'argent
Disque d'argent
avatar

Nombre de messages : 124
Localisation : aux portails éternellement clos de la cathédrale universelle...
Humeur : sarcastique.
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: L'ultime combat !   Dim Oct 29, 2006 2:32 pm

Je suis littéralement dégoûtée mon cher monsieur...
La Wii, je pourrai hélas ne pas l'avoir, ainsi le nouveau Super Smash Bros et tous les autres jeux Mario, Starfox et Cie, à prévoir, me passeront sous le nez Sad .
Heureusement, le nouveau Zelda : Twilight Princess sortira sur le Game Cube (c'est que lorsqu'ils ont commencé la conception du jeu, ils n'avaient pas encore prévu la Wii ces crétins Laughing !).
Non parce qu'elle aura beau ne pas coûter bonbon, ça fait quand même mal au budget des vieux ça Laughing .
Pas grave, tant que j'ai Link sur Game Cube, niark Evil or Very Mad ...

Ah, qu'est-ce qu'ils feraient pas pour toujours se faire plus de thunes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'ultime combat !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Requiem, au coeur de l'oeuvre ultime de Mozart
» combat marrant
» [FanFic]Seul but,Ultime espoir...
» playlist ultime 80
» A VENDRE : L'ultime référentiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La musique donne une âme à nos coeurs. :: Divers :: Jeux vidéos-
Sauter vers: